« Epilogue 1 | Accueil | https://ramenerlalune.typepad.fr/lasuite/ »

Commentaires

Annick

Magnifique témoignage! Je suis moi même puéricultrice et je travaillais en réanimation néonatale au moment de la naissance de Camille et d'Elena. Je n'ai pas de souvenir particulier de tes filles mais je me suis occupée de nombreux bébés qui souffraient du même syndrome. Ce récit m'a appris des choses et m'a également émue en me rappelant certaines familles qui avaient trouvée une issue moins favorable parfois... Bisous aux filles que j'ai la chance de connaître aujourd'hui et qui jouent avec ma fille de temps en temps! Et bravo à vous et à ce petit clément si courageux.

mélanie

bonsoir,
magnifique témoignage! je suis ravie de voir que votre histoire se soit bien terminée...
je suis moi même maman de jumeaux touchés par ce syndrome qui a malheureusement emporté mes 2 petits garçons a 24SA le 19 juillet 2008...

Jimmy

Merci pour ce récit dans lequel mon épouse et moi même nous sommes identifiés.
Cela nous à aidé pour surmonter le difficile combat contre le Stt.
https://maudetmarion33.over-blog.com/

MIMIE

En lisant ton blog, j'ai revu ma grossesse. Mon mari artisant, mon petit garçon de 4 ans et moi qui ne pouvait pas me réjouir de ma grossesse de jumeau au syndrome transfuseur transfusé.Avec un ventre énorme à la 1ère écho. Des mois d'angoisse, 5 ponctions de liquide amniotique (à chaque fois on me retirait 1,5 à 3 litres de liquide). Dans mon cas je ne pouvait pas subir ton intervention trop risquée pour les bb.Les obstétriciens ont refusés. C'est beaucoup de souffrance morale. Nous ne pouvions pas nous projeter dans l'avenir, une journée à la fois.Les bb sont arrivés des garçons. Mon mari et moi n'avions même pas osé choisir leur prénom temps qu'ils n'était pas nés. Voilà 5 ans et pourtant c'est encore difficile d'en parler.
Comme je dit en parlant d'eux, ils sont miraculés.
Pas une seule journée ne passe s'en que j'y pense.
une pensée à ma Grand-mère qui était jumelle
gros bisous à HUGO, ENZO, et MATTEO.
Beaucoup de bonheur à votre petite famille, vos enfants peuvent être fiers de vous.
amitiés.

isabelle

votre histoire et magnifique et je souhaite avoir autant de courage que vous pour la suite
pour ma part mes enfant sont nées le 29 octobre 2007 et un des deux mon petit kelyan c envoler avec les anges 3 jours plus tard mon petit kais lui se bats toujours pour vivre et je n'ai k'une hate c de le voir rentree a la maison. c un combats de tout les jours et votre histoire me fait garder espoir pour mon petit kais.

gladys dorce

votre recit est tres emouvant. j'en ai encore la larme au coin de loeil. mais quel courage vous avez eu. c epatant . je suis moi meme jumelle et votre histoire m a fais imaginer ce qua pu resentir ma mere quand elle nous a eu. je comprend mieux pourquoi elle n a pas eu d autre enfant apres nous . j essaye actuellement d avoir un bebe et au fond de moi je reve de juju car nous avons ma soeur et moi un lien unique ! beaucoup de bonheur a votre belle famille !!

Marine

Quel parcours émouvant! il est vrai qu'en lisant votre histoire les larmes me sont parfois monter aux yeux. Et je ne peux que vous féliciter pour votre courage à tous!

Isabo

Valérie,
Tu es une vraie battante, c'est aussi pour cela que tu as réussi à mener au mieux cette grossesse et cet accompagnement post-naissance - en néonat et à la maison-( même si le coprs médical y est aussi pour beaucoup). J'ai été interloquée que le personnel s'interroge sur l'attitude éteinte d'Eléna au moment de la sortie de Camille.Je n'ai aucune expérience, mais tout le monde sait que les jumeaux entretiennent des relations privilégiées... et que les séparations sont souvent douloureuses. C'est un peu comme si une pertie d'elle même lui avait été enlevé. Tu as bien fait d'insister pour la ramener à la maison.
Beaucoup de joie et de bonheur à cette grande et belle famille.

Silvina

FELICITATIONS POUR VOTRE BLOG!, je pleure devant l´ecran et je revis mon experience, moi, j´ai aussi connu le stt, la prematurité, la cholestase et meme l´operation de hernie!
Je suis argentine mais mes jujus sont nés à Paris, le 22/08/2006 à 34 semaines de grosesse, maintenant ils ont 7 mois et sont la joie de notre vie.
Bisous

risselard

Bonjour

fidèle auditrice de France Inter, j'ai pris connaissance de votre blog par cet intemédiaire.
Je voulais simplement vous dire que je suis touchée par ce témoignage. Il y a 50 ans ma soeur et moi naissions prématurées et à travers vous, j'ai ressenti ce qu'avait pu vivre notre maman.
Nous sommes en pleine forme et nous nous sommes accrochées à la vie nous aussi.
Je souhaite plein de belles choses à vos deux amours et à votre fils également.

Danielle

Bibibulls

Quel témoignage de courage et d'amour!!! Les larmes coulent encore sur mon visage...

J'attends des jumeaux dizigotes et je voulais savoir ce qu'était ce syndrôme, je ne m'attendais pas du tout à cela...

Merci de bien avoir voulu partager votre histoire, c'est une belle leçon de la vie!

Bisous à Camille et Elena et bien sûr à leur grand frère...

Murielle

Merci de nous avoir fait partager ce moment. Plein de bonheur pour votre famille.

Murielle maman d'une grande de presque 10 ans et de 2 diablotins et 1 diablotine (triplé nés à 30 semaines et 3 jours).

Herbener Sabine

Magnifique témoignage.Merci.

Ici, je pleure devant mon écran...

Il y a 40 ans, il n'y avait ni échographie, ni diagnostic. En rencontrant le Professeur Yves Ville ,sa collègue suissesse et d'autres, j'ai mesuré la chance que j'avais d'être en vie. Ma jumelle a aussi pu s'en rendre compte ,dans des circonstances un peu moins sympatique à l'époque.

Sabine ,transfuseur

P.S.: je vais inclure un lien dans mon site ;-)

roso

Je vous remercie pour cette leçon de courage, patience, et d'amour.
Pour ma part j'ai un petit garçon qui est de Janvier 2006 qui m'a fait connaitre les services maternité pathologique pendant 2 mois car il était pressé de sortir... En lisant votre histoire j'ai revecu la mienne certe moins stressante et douloureuse que la votre mais je me suis souvenu de l'angoisse dans les couloirs l'agacement de repeter à chaque service son nom, N° sécu, symphotes, antécédants.... l'angoisse dans les chambre plus triste les unes que les autres... J'ai lu votre histoire avec beaucoup d'émotion, plusieurs soirs mon mari m'a retrouvé pleurant devant votre histoire qui heureusement à un dénouement heureux... Félicitations pour ce blog et je vous souhaite beaucoup de bonheur pour la suite à vous cinq. Amicalement

Valérie de Ramener la lune

C'est moi qui vous remercie de vos commentaires, ils me font chaud au coeur!
Et comme le dit Delphine, fidèle depuis le début et si Céleste dans tout ce qu'elle fait, à la nouvelle lune...
JOYEUSES FETES !!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Valérie

def-line

ah enfin voilà les filles !!! quel soulagement que tout aille bien, et quel bonheur de voir leur vrai minois ! il faut partager ses moments durs comme tu l'as fait quand on voit surtout que cela a été utile pour d'autres gémellités difficiles. Bonnes fêtes à la petite famille et à bientôt,on te retrouve à la nouvelle année/nouveau blog-suite ... et à la nouvelle lune !

Agathe

j'oubliais!
Vos enfants sont magnifiques!!!
Merci de ce cadeau!

Agathe

Bonjour,
il me tardait de lire la conclusion...
merci de tout cet espoir, j'ai des amis dont les jumeaux sont juste un peu plus agés et qui à 3-4 ans près n'ont pas eu la chance de connaitre poissy, et dont l'épilogue est donc moins heureux; là, vous redonnez de l'espoir à toutes les futures mamans....merci beaucoup de ce témoignage!
Agathe.
ps: merci d'avoir mis le lien vers mon blog ;)

jeta

merci pour votre visite sur mon blog, j'ai été très émue de lire votre réçit, ma grossesse géméllaire a été très difficile aussi, ainsi que les premières semaines des bébés, mais pas autant que pour vous ! quelle belle leçon !! mes jumeaux sont de mars 2004, ils ont peu d'écart avec les votres...

ah, les jumeaux, quelle aventure !!

au plaisir de vous relire sur mon blog, je vous souhaite à tous de bonnes fêtes de fin d'années

cécile

Ludi

Super !!! Merci pour la photo, depuis le temps que je vous lis j'essayais de m'imaginer vos filles, elles sont magnifiques, votre fils est également très mignon. J'en ai des frissons tellement la joie de vivre est présente dans les yeux de vos enfants. Très bonnes fêtes de fin d'année.
Ludivine

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.